La fille secrète de Shilpi Somaya Gowda

Qu’en a pensé Manon

J’ai aimé :

  • L’histoire générale
  • Le retour sur la condition de la femme en Inde

J’ai moins aimé

  • Le manque d’intensité dans l’histoire

La fille secrète de Shilpi Somaya Gowda
Secret daughter (15/03/2010)
Traduit par Josette Chicheportiche
Parution le 11/10/2012 aux Editions Folio
480 pages

Présentation de l’éditeur : Lorsque Kavita, pauvre paysanne indienne, enfante pour la deuxième fois une fille, c’est une catastrophe pour son mari et sa famille. Et, la mort dans l’âme, la jeune mère se résout à confier son nourrisson à un orphelinat. De l’autre côté de la terre, aux États-Unis, Somer et Krishnan, médecins tous les deux, elle américaine, lui indien, ne peuvent pas avoir d’enfant. Ils recueillent la fille de Kavita, la nomment Asha, lui offrent amour, éducation et avenir. Un jour, celle-ci, devenue grande, veut connaître ses origines. Sa quête ne sera pas facile et mettra en péril l’équilibre précaire de sa famille. Shilpi Somaya Gowda nous offre une œuvre poignante, réflexion subtile sur l’adoption et la construction d’une identité, sans oublier de nous dépeindre les couleurs variées d’une Inde aux multiples visages.

L’avis de Manon:

Après un fils en or que j’avais adoré du même auteur voici une belle lecture que j’ai eu plaisir à lire mais il m’a manqué l’intensité à laquelle je m’attendais au début de la lecture et qui m’avait marqué dans un fils en or.

Deux histoires parallèles. En Inde, Kavita accouche d’une fille qu’elle ne peut garder car en tant que paysans, son mari veut un garçon pour l’aider et ne pas avoir à payer de dote pour la marier. Pour éviter que son mari ne tue leur fille, elle se rend à pied à un orphelinat qui est à trois jours de route et dépose dans les cris et les pleurs sa fille.

En Californie, Sommer et Krishnan essaient d’avoir un enfant et finisse par adopter en Inde cette petite fille Asha. 

Plusieurs années après Asha veut retrouver ses parents biologiques et comprendre cet abandon. Elle est alors confrontée à la découverte d’une Inde où se côtoient les extrêmes, à l’incompréhensible pour elle, à la pauvreté et au statut des femmes. Alors qu’elle est partie pleine de rancune envers ses parents et surtout sa mère elle se rendra compte de ce qu’est l’Inde, se demandera ce qu’elle serait devenue si elle n’avait pas été adoptée. On suit également le couple de parents qui a adopté, leurs différences dans ce couple mixte. Elle est américaine, lui est indien. Mais leur couple n’a pas été exploité malheureusement.J’ai trouvé les personnages et leur histoire touchante la lecture très fluide et agréable. 

J’ai aimé le retour sur la condition féminine en Inde, ces bébés tués ou avortés parce que ce sont des filles et qu’elles coûteraient cher, la difficulté à se promener dans certains endroits seules et tous ces contrastes, ces opposés qui grouillent, se côtoient.

Je pensais être bouleversée par les personnages. Ce qui s’est passé au début avec le déchirement de la séparation pour Kavita mais l’intensité n’a pas duré. C’était une lecture agréable. Malheureusement cela est resté un peu superficiel, je m’attendais à un peu plus de profondeur.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s