Les Ribkins héros de père en fils de Ladee Hubbard

Qu’en a pensé ?

J’ai aimé :

  • la complicité qui est crée entre les deux personnages principaux
  • La cacophonie dans les scènes les rendant souvent amusantes

Les Ribkins, héros de père en fils de Ladee Hubbard
The talented Ribkins (08/08/2017)
Traduit par Romain Guillou
Parution le 06/02/2020 aux Editions Belfond
288 pages

Présentation de l’éditeur : À 72 ans, Johnny Ribkins aspire à une retraite tranquille. Mais le voici sommé de rembourser ses dettes à un usurier pressant. Une semaine pour trouver 100 000 dollars ! Pas le choix, Johnny va devoir faire le tour de toutes ses cachettes pour déterrer billets et bijoux mis à l’abri des années auparavant.
Comme si la mission n’était pas assez délicate, sa route croise bientôt celle de Meredith, une nièce dont il ignorait l’existence. Et cette adolescente un peu perdue et particulièrement butée veut tout savoir de sa famille.
Qui sont les Ribkins ? Escrocs ou héros ? Gangsters à la petite semaine ? Militants politiques acharnés ? Un peu tout à la fois ?Au cours de ce road trip effréné à travers la Floride, le vieil homme et la jeune fille vont nouer une amitié inattendue qui pourrait bien éclairer d’un jour nouveau l’histoire de cette famille extraordinaire.

L’avis de Manon :

Johnny doit de l’agent à une personne pas très fréquentable, Melvin, beaucoup d’argent, et il a intérêt à le trouver, deux molosses lui suivent dans ses recherches. Johnny est un Ribkins et les Ribkins ont un chacun un talent et celui de Johnny c’est de dessiner des cartes.

On suit justement Johnny, 72 ans, dans son parcours pour creuser et déterrer dans les jardins ou chez les membres de sa famille l’argent qu’il a dissimulé il y a plus de quatorze ans,  les gens ont pour certains disparu, si ce n’est l’argent lui même. Mais Johnny a aussi bon cœur c’est un personnage sympathique qui ne peut se résoudre à laisser seule sa nièce de 14 ans, Eloïse la fille de son demi-frère décédé avec qui il a caché son argent justement. 

Sa nièce, en tant que Ribkins a elle aussi un talent qu’il va pouvoir exploiter. Le don de sa nièce qui est d’attraper les choses qu’on lui jette. Il va lui faire rencontrer les membres de la famille, ses cousins.

Rythmé par les visites, le parcours de ce sympathique duo comporte bien sûr quelques difficultés à creuser n’importe où. Mais ils ont de la suite dans les idées. Eloïse découvre ainsi sa famille mais surtout son père qu’elle n’a pas connu. Johnny, quant à lui, en remontant la trace des différents lots qu’il a cachés construit un puzzle sur le passé de son frère.

Au jeu de piste se mêlent des rencontres de personnages surprenants souvent bien trempés.  Un jolie lecture menée par un duo original curieux mais délicieux.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s